La fonction symbolique fondamentale

Dernière mise à jour : 2 déc. 2020

Mais qu'est-ce que cela veut dire ?


Le réel, fabriqué par le psychisme à partir des perceptions qu’un sujet a de son entourage, se compose de représentations qui permettent à celui-ci d’élaborer la réalité.

Le sujet, grâce à ses cinq sens et à son ressenti, perçoit son entourage, par exemple la vue d’une table. Cette image est enregistrée en mémoire de façon distinctive mais déformée par la symbolisation. La table revêt une version symbolique. Ainsi, la réalité est la représentation symbolique d’une perception modifiée du réel, propre à chacun et différente d’un sujet à un autre.

La fonction symbolique est le cadre qui entoure l’objet perçu par l’œil du sujet, la table par exemple. Le symbolique est l’association de l’image de la table et de différents mots.

Les mots et l’imaginaire permettent la déformation et l’enrichissement du cadre qui garde une certaine souplesse. Il est source de discutions et de non-dit. De ce fait, à la vue d’une table, un sujet la symbolisera en repas de famille dominical quand un autre peut y voir la possibilité de s’y assoir, même si ce n’est pas son utilisation habituelle. La table devient l’élément central du bloc opératoire, table de jeu, table de camping, table de la lois, table de multiplication, table des matières…

Le cadre, vide de la parole, transformera une perception du réel dans l’enfance en une réalité propre à celui-ci par l’acquisition de la fonction symbolique installé par le langage.

La représentation de l’objet par le mot « table » empêche de la nommer par un autre mot à la signification différente. Une table n’est pas un lit par définition, même si l’on s’allonge sur une table d’opération. Et l’on ne se couche pas sur une table de calculs, même si la multiplication est une opération.

Les mots et les images qu’associe le sujet quand il nomme l’objet « table » font aussi référence aux symboles communs dans une société, une religion, par exemple, « les tables de la loi ». Même si la loi n’est pas écrite sur une table composée d’un plateau et de quatre pieds (mais sur deux plaques de pierre), l’absence du texte sur une table n’empêche pas la référence.

Le symbolique permet la négation « une table n’est pas un lit » et permet la représentation de l’absence par la transformation d’une image en mots « les tables de la loi ». Le signifié conscient « table » revêt une signification inconsciente « lois » par la fonction symbolique. Les productions phantasmatiques de l’appareil psychique ne sont pas la réalité consciente.


11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout