Que faire des théories et postulats ?

Dernière mise à jour : 9 juil. 2021

Merci à toi, Lecteur, de passer du temps à lire, à t'intéresser, à comprendre, à ne rien comprendre aussi, à chercher les définitions des mots "psychanalytiques", à t'accrocher et aller jusqu'au bout de mes articles parfois un peu long. Et maintenant, que faire de tout ça ?


Si mon blog parle et reparle de la maltraitance, de ses effets sur le développement de l'enfant, sur son cerveau, et aussi de la place des femmes, de l'importance du langage, de la parole et de l'esprit critique, du traumatisme et de la mémoire, du choix, c'est pour qu'en toute conscience, nous devenions acteur de nos vie et empruntions un chemin plus vertueux. Ce qui est fait par chacun se répercute sur la famille, l'entourage, le travail, la société…


La théorie entraine la pratique. Car après la lecture, l'analyse, les recherches pour approfondir les différents sujets, modifier, nuancer, rejeter, accepter, critiquer, débattre, réfléchir … Il devient plus difficile de dire "je ne savais pas", "je ne sais pas comment faire". Quand on ne sait pas, on demande, on questionne, on cherche. Le seul risque est de trouver… des réponses, de l'aide. Si l'effet est un changement de comportements motivé par une auto-analyse, alors bravo ! Car la démarche est difficile, sauter dans l'inconnu demande du courage car on sait bien que le chemin sera pavé d'embûche. Quelqu'un a dit que "le but n'était pas si important, que seul le cheminement l'était." Soit, cependant, comment courir un marathon avec des cailloux dans les basquettes ?


Alors fais toi aider. Car les erreurs d'"aiguillage" et faux-pas sont tolérés. Regarde, écoute, analyse, mets en pratique, trompe toi, exprime toi, réessaye différemment, réussis tes petits objectifs, et apprends à réaliser les plus grands. Accueille l'inconnu comme quand tu étais petit et que tu partais à l'aventure … Quel frisson, quel plaisir. Tomber de vélo ne t'a pas arrêté, alors fais de même maintenant que tu sais.


Ta famille, ton entourage, tes collègues, la société te diront MERCI.


“Quiconque prétend s'ériger en juge de la vérité et du savoir s'expose à périr sous les éclats de rire des dieux puisque nous ignorons comment sont réellement les choses et que nous n'en connaissons que la représentation que nous en faisons.”

Albert Einstein






2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout