La mémoire traumatique

Dernière mise à jour : 3 déc. 2020

"Pourquoi je réagis de cette façon ! "


La mémoire traumatique est un trouble de la mémoire à long terme (mémoire explicite traitant le langage et mémoire implicite traitant les gestes). Elle est la conséquence des traumatismes infantiles dus à la violence, renforcés par de puissantes émotions. La mémoire traumatique nous fait revivre consciemment ou inconsciemment des événements, partiellement ou totalement, avec la même intensité, les mêmes émotions que celles ressenties lors du trauma, sous l’effet d’une situation, d’une sensation, d’un sentiment.

Elle est à l’origine de symptômes psychosomatiques pouvant être sévères et invalidants, anxiété, stress, troubles du sommeil, état dépressif, problèmes organiques et maladies, allant de l’eczéma au cancer… La psyché et le corps étant intimement liés, le cercle vicieux s’installe. L’angoisse psychologique développe la maladie, la réaction du corps qui entretiendra un stress qui impactera la psyché.

En partie inconsciente, elle est impossible à raisonner et peut se manifester de façon impromptue sans dévoiler le lien entre une situation et un traumatisme, ce qui demande de la part du sujet, une grande vigilance, des stratégies d’évitement et un contrôle de chaque instant des situations, des comportements et des affects allant jusqu’à l’utilisation de drogues, alcools, médicament pour s’anesthésier. Plus l’angoisse se développe, sans savoir pourquoi, moins le sujet veut y penser, et plus il y pense.




2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout