Thérapie par exposition à la réalité virtuelle


Qu’est-ce que la réalité virtuelle ?


C’est un environnement artificiel en trois dimensions, une expérimentation sensorielle, crée par des logiciels informatiques dans lequel un utilisateur est immergé et peut interagir avec lui en temps réel, à l’aide d’un visiocasque et d’un traqueur de mouvement.

De plus en plus plébiscité par les adeptes de jeux vidéo, la réalité virtuelle est utilisée au cours des formations des pilotes (simulation de vol), en médecine (intervention chirurgicale), en architecture (création ou reconstruction de bâtiment), dans le secteur du tourisme (visite de musée), par l’armée (entrainement au combat), en communication et dans l’enseignement (visioconférence), en astrophysique…


Histoire de technologie


C’est dans les années 80 que l’armée américaine et la NASA ont commencé à utiliser le visiocasque, permettant l’immersion de l’utilisateur dans une nouvelle réalité 3D, pour des entrainements de vol sur la navette spatiale, les avions de chasse ou les blindés.

Dès lors, dans les années 90, les recherches sur des applications de la réalité virtuelle dans le domaine médical se mettent en place en Italie et aux Etats-Unis. Et c’est la prise en charge des phobies qui en a bénéficié très rapidement.


Il est évident que confronter un patient à sa peur de l’avion, en temps réel, est assez compliqué. Tout le monde ne vit pas à côté d’un aéroport et chaque Aviophobique n’a pas forcément les moyens financiers de se confronter à ses angoisses de façon répétée et ainsi s’habituer aux voyages aériens. Chaque thérapeute n’a pas non plus un bocal d’arachnides à disposition. Le visiocasque et le traqueur de mouvement facilitent la plongée dans des situations stressantes dans le cadre d’une thérapie comportementale et cognitive.

Si à la fin des années 2010 le prix d’un visiocasque était exorbitant, les développeurs comme Google (Maps et Earth), Sony (Playstation) et Samsung ont permis la mise sur le marché de casques de réalité virtuelle à des fins ludiques (jeux vidéo), à des prix maintenant accessibles.

L’équipement de réalité virtuelle, visiocasque et système de capture de mouvement, disponibles dans certains grands hôpitaux, à Bordeaux, Paris, Marseille… sont vendus depuis fin 2015 aux cabinets libéraux.


Technologie et cerveau


C’est grâce à l’imagerie médicale qu’il a été démontré que le cerveau fonctionne de la même façon dans une situation réelle et dans une situation mentalement simulée. Ce sont les aires motrices qui s’activent dans les deux cas. Le cerveau ne fait pas de différences entre à une expérience de réalité virtuelle 3D, une illusion, et la réalité.


« Leurrer » le cerveau à l’aide de la réalité virtuelle s’intègre dans une thérapie dont l’objectif est de travailler sur des symptômes psychiques et somatiques.




3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout